Poem/Poème

J’avoue, je trompe ce blogue avec un autre blogue auquel je suis fidèle depuis plus de deux ans.

Je teste votre amour en vous mettant le lien vers mon plus récent post, un poème de ma jeunesse que j’ai repris pour replonger dans ce qui m’a forgée en ce que je suis devenue aujourd’hui.

Je  me sens vulnérable en partageant mon romantisme de l’époque et, comme c’est quelque chose que je veux travailler, voilà.

Cliquez ICI pour le poème.

Premiers amours, premières fois, premières leçons. 🙂

Commentez et partagez.

Merci.

dragon

Méfiez-vous de l’apparente fragilité de mon être

Caché dans une poupée de porcelaine,

S’élève un dragon;

Grand et fort comme les mondes, les galaxies, les univers.

Il me souffle ma voie,

Éternellement, me régénère.

Il m’assure que je posséderai toujours la force nécessaire

Pour créer la Vie, l’élever et la protéger,

Sur mon âme…

Elle est bien plus grande que moi,

Je suis à son service.

Mon dragon aussi.

Elle est son trésor.