Night time

I have never been a real morning person. I fake it because life is requesting of me that the days begin early. And it’s fine. I enjoy doing a lot of things in the morning to relax a bit in the afternoon, « savourer » a little sleep in a sun ray.

Every moment count

I have become a mother not so long ago and my cycles (day-night-sleep) have changed. Ever since, I realize everyday how life is about small things and my ability to make every moment count. For example, we I come home at night with my son, we don’t have much time together before he goes to bed. So, what do I do? I play with him until dinner time. I leave my phone in a drawer somewhere (unless I take pictures) and I am fully present with him, for us both. I don’t want to be angry at Time. I am presently reconsidering some choices that I made to allow me to spend more family time… I will get there.

After dinner it’s bath time and, then, we play again. Finally, he goes to bed and my wounded torture mother heart feels better because the evening mattered.

I apply the same mindfulness concept for myself. When the lights go off, it is the time for me to connect with my soul and to bond with nature.

Sometimes it happens all in my head when I review the day and consider if my decisions are align with my plan. Mostly in summer, I will enjoy a small walk in the warmth of the night to recharge my battery and connect with magic and mystery.

Connecting with myself every night has always helped me to stay strong and captain of my destiny. I am not alone now but I will never give up on Me and will continue to date myself every night. For my own good.

#134 – The Tale of a Search for Treasure

#134 – The Tale of a Search for Treasure
— À lire sur dailytales.com.au/2018/03/04/134-the-tale-of-a-search-for-treasure/

Thought I’d share this blog as sometimes we need inspiration to add magic in the day of our little ones.

This guy publishes a new tale everyday. I did not read all of them but those I red where a nice combination of poetry and imagination. If you are searching for a bed-time routine, these short tales could renew your ritual for your pleasure (and your kid’s of course!).

GoodNight WordPress.

Don’t forget to read my other posts and to comment and share!

The Ring

I bought that ring when I was pregnant of my son.

I chose it because of the combination of Tree of Life and the « Gratitude » inscription carved into the ring.  I though it graphically carried out how I felt.

gratitude1

Since my 25th birthday, all I wanted was to have a kid but I knew I had to make important choices to make it happen.  Finally, it was the gift life gave me on my 36th birthday.

If you have been pregnant, you know it ain’t always easy. You have to overcome great fears and physical important changes. But like I said, I had wanted to be a mother since I was 25 years old.  And I fought and worked hard on myself to end up giving birth to the most amazing little boy.  So, I wore and looked at that ring (still am) everyday as a reminder of my gratitude.  And looking at it, I realized that this dream came true because I kept a positive attitude in life and was thankful for all the little steps I would take toward that dream.

An Attitude to Keep

So, for me anyway, Gratitude is an Attitude that can change any ordinary life into a life full of light, kindness for ourselves an others and full of love.

If you want a reminder similar to the one I wear everyday, please contact me.

deesteph also on Instagram

And she is not the only one. We tend to run from our fears, our dissappointments. We flee the hurts to realize that WE ourselves are the perception we make of things…

Regina Belmonte

When I can’t find the words or imagery to express how I feel, I turn to film stills. I have hundreds of them saved or screen-captured into a folder on my phone, and over the last year, I’ve watched them gradually turn from quotes about love and loss, to statements about self-discovery, to lines of dialogue about escape in some form or another. (Perhaps it’s a cycle: You lose something of great value to yourself, and there’s a part of you that’s left empty. You try to find something to fill in that void. And if you can’t find it in your existing surroundings, you set out for new ones to search there.)

The need to escape is something many of us feel keenly — an escape from the banality of day-to-day living, from bad company, from a difficult situation, from an uninspiring environment, from ourselves, from all of the…

Voir l’article original 948 autres mots

Raising kids is also about what we want them to remember when we’ll be gone. It makes me cry when I really think of it but it will happen sooner or later…

So, I am thinking, the next thing I would like my kids to remember after everyone deserves to be respected (you first), would be how to keep a positive focus on life.  That requires discipline, efforts and training.

I found this challenge on Pinterest and found it would be a good place to start.

pin.it/6gtvag4rc3npdt

pantalon

Are you ready for the challenge? Let’s do this!

I am reposting this because, knowing a little more about ourselves certainly helps us being better and more conscious parents.  I actually went online to take the Myer-Briggs test and the results were just amazing.

Finaly, I could put into words feelings I had about myself for years. If you want to know, I am a campaignerCampaigner or ENFP. I am part of the Advocate Family (that I knew).

It’s all clearer for me now how discipline is not my biggest strength but that I will be very good at helping my child see the different angles of situation or  to teach him how to size people better.

You can take the test here. Caution, this is creepy how the results can reflect reality.

Enjoy the moment and take a good tea reading what you are all about.

MBTI is a test used to measure how people perceive the world and how they make decisions. INTJ, ISFJ, INFJ, INTJ, ISTP, ISFP, INFP, INTP, ESTP, ESFP, ENFP, ENTP, ESTI, ESFS, ENFJ, ENTJ. INFP – intense, quirky ENFP -quirky, gentle, friendly INFJ – anxious, empathetic ENFJ – empathetic, passionate, driven ISTJ – traditional, reserved, logical […]

via The 16 personality types using the Myers-Briggs: type indicator — Wonderland-is-Mad

dragon

Méfiez-vous de l’apparente fragilité de mon être

Caché dans une poupée de porcelaine,

S’élève un dragon;

Grand et fort comme les mondes, les galaxies, les univers.

Il me souffle ma voie,

Éternellement, me régénère.

Il m’assure que je posséderai toujours la force nécessaire

Pour créer la Vie, l’élever et la protéger,

Sur mon âme…

Elle est bien plus grande que moi,

Je suis à son service.

Mon dragon aussi.

Elle est son trésor.

 

Et juste comme ça, la vie reprend ses droits. Les cycles sont à l’infini. Personne n’y échappe. La naissance, les rires, les épreuves, l’amour, la mort. La seule chose que l’on pourra décider sera en même temps ce qui demandera le plus d’efforts. Passer de ce que l’on croit que l’on attend de nous à ce que nous sommes, pour enfin devenir qui l’on veut.

Métamorphose; papillon; vie; changement; renouveau.

Alors, soyez disponibles à la vie.

Sortez de votre cocon et voyez toute cette énergie disponible à votre portée.

Soyez bons pour vous-même et faites le vœux de vous attirer les bonnes personnes pour grandir et les ressources matérielles en quantités suffisantes pour vivre confortablement. Laissez l’amour entrer dans votre vie et contaminer tous vos petits gestes.

Eh bien voilà.  De retour au travail après un an en la plus belle compagnie du monde, mon coco. Ce n’est pas une mauvaise chose pour mon cerveau qui devenait peut-être un tout petit peu paresseux malgré lui. Je vis moins bien de laisser mon enfant à la garderie 5 jours sur 7.
Heureusement, mon conjoint ne travaille pas le vendredi la plupart du temps, alors peut-être que Loulou ira seulement 4 jours.  Et puis je peux toujours demander à mamie de le prendre une journée de temps en temps, ce qui réduit le temps passé à la garderie.  Et puis peut-être que je pourrais faire modifier mon horaire pour ne pas travailler les lundis mais travailler les samedis… ouin mais là je n’aurai plus de vie de couple, ni sociale… mais la vie sociale est déjà perdue, right? Retour au travail après un premier bébé, reste plus de jus pour faire de quoi la fin de semaine sauf sauver ta vie en te tapant une semaine de repas le dimanche. Je dramatise pour imager.
Faut croire que je ne suis pas assez zen pour vivre avec moins de confort en réduisant ma semaine de travail et mes revenus.  Le problème c’est qu’il faut choisir. Plus souvent avec ses enfants, moins d’argent; moins de temps, plus de sous.
Solution peu coûteuse, dédramatiser en raisonnant :

1- J’ai bien choisi la garderie, j’ai confiance qu’il est stimulé et en sécurité.

2- Il fait un gros dodo d’après-midi, donc il passe moins de temps conscient qu’il n’est pas avec nous (celle-là passe difficilement)

3- En étant bien organisée, je peux passer du temps de qualité avec mon fils le soir et les fins de semaines (c’est pas pathétique, hein?)

4- Je m’ennuie.

5- Bon ça marche pas s’te liste-là.

Quoi de mieux qu’un bon chat entre amis :
Ami: le 1er matin où tu vas te battre avec pour qu’il mette ses cliss de bottes…..   
Moi: je vais t’écrire promis
à date ça va mais je pense à revirer le siège de bord pour éviter la crise du « je wériencolikmaman »quand je l’asseois dans son siège
Ami: lol!!
Moi: qui va de paire avec le « yapadplasspouléjamb »
Ami: lol!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Moi: pis le « latukdinzieuahmamannnnnnnnnnnnnnn »
Bon, j’ai ri un peu.  C’est le premier jour, ça va aller de mieux en mieux.
Toutes les femmes me disent : « Ça va s’améliorer, tu vas voir, tu vas t’habituer. » Le pire dans tout ça c’est qu’on s’habitue vraiment, dans la plupart des cas. On a un super bon régime de congé de maternité et parental au Canada, sérieusement.  Je ne crache pas sur le pain.  J’essaie d’imaginer ce que ce serait, parcontre, si on permettait aux parents de travailler 3 jours par semaine au lieu de 5, avec un salaire similaire, pour élever son enfant pour les 2ieme et 3ieme années.
Qu’est-ce que ça coûterait à l’état, en considérant entre autres les coûts associés aux garderies subventionnées, les retours d’impôts et l’administration de ces programmes?
Rêvons un peu et disons qu’un parent par famille, par enfant, pourrait obtenir une compensation de l’état pour les deux jours par semaine où il s’occuperait de son enfant et ne l’enverrait pas à la garderie. Seulement pour les parents intéressés, bien sûr.  Imaginons que l’employeur soit tenu d’accommoder son employé en ce sens.
Est-ce que ce ne serait pas bénéfique pour :

1- La conciliation travail-famille?

2- Le désengorgement des services publics?

3- La création de places en garderies?

4- La gestion des absences au travail?

5- La productivité des employés-parents?

6- Le maintien d’une économie forte?

Je me demande simplement.  Je n’ai ni les compétences ni les connaissances actuellement pour débattre de cette suggestion, mais je m’interroge sur la façon dont NOUS (les parents, les familles, les gouvernements) réfléchissons à cette situation. Comment voulons-nous, comme société, regarder grandir nos petits amours?
Partagez si vous avez les mêmes questionnements, réagissez à cet article pour montrer que vous êtes là et que vous croyez que les mentalités peuvent s’ouvrir et changer. Peut-être que ça fera assez de chemin pour être entendu et étudié.
❤Dee

 

I am reblogging this article because it is smart and it is about what I like doing : writing a blog.  I hope this will be as helpful for you as it is for me! I have soooo much to do and to review! | Je remets sur mon blogue cet article très intéressant.  Il traite de ce qui me passionne: tenir un blogue.  J’espère que cela vous aidera et vous inspirera autant que moi.  J’ai tant à faire et à reviser!

Giles Jordan says he made mistakes in his first year of blogging. He’s what he learned.

via What Giles Jordan Learned in His First Year of Blogging — Discover

Bonjour!

J’avoue sans honte, je suis une junkie du sucre et du chocolat.  Quelle merveilleuse combinaison que celle proposée dans cette recette partagée par Laura sur son blogue.  Merci! Je vous en donne des nouvelle après l’essai!

I have to admit, I am a sugar-chocolate junkie.  I found this incredible recipe on Laura’s blog and felt like sharing calories with you guys.  Enjoy!

Attention : bombe calorique en vue !! Je vous propose aujourd’hui une recette pas du tout healthy mais absolument irrésistible : le brookie. Tout droit venu des Etats Unis, le brookie se compose d’une base de brownie fondante recouverte de pâte à cookie délicieusement croustillante. Le meilleur des deux mondes ? En tout cas, la […]

via Brookie —

J’adore la tartiflette. Super plat passe-partout, idéal pour nourrir un bon groupe. Accompagner d’une salade.

cookmamablog

Bonne année 2018 ☃️

De saison, la tartiflette est un plat qu’on aime manger à plusieurs.

Pour cette recette à défaut d’avoir du reblochon j’ai pris du Coulommiers et ce fut d’un délice aussi. Je vous partage ma recette pour 4 personnes.

Ingrédients:

  • 1kg de patates
  • 1 oignon
  • Lardons fumés
  • Huile d’olive
  • Beurre
  • 33cl de crème fraîche liquide
  • 1/2 coulommier
  • Sel poivre

Alors pour commencer il vous faudra laver et éplucher vos patates ensuite mettez-les à bouillir pendant environ une heure. Pour vérifier que les patates sont bien cuites il suffit de piquer avec la lame du couteau dans une pomme de terre et si la lame s’insère facilement et en ressort également facilement c’est que les patates sont cuites.

Beurrez un plat à gratin et déposez y les pommes de terre coupées en lamelles. Laissez-les tiédir. Coupez un oignon en lamelle puis dans une poêle faites-les revenir ajoutez dans…

Voir l’article original 70 autres mots

Les soupers, la sempiternelle question qui revient CHAQUE jour.  Si vous êtes comme moi, un souper sans planification va hanter ma journée jusqu’à ce que je trouve le menu sur lequel je vais m’affairer à mon retour. On s’aide?  Je vous ai mis ici une recette facile à faire en 30 minutes.  En commentaires, partagez-nous vos recettes faciles et rapides à concocter pour nous inspirer!

poisson pesto

photo Pinterest

Je vous propose cette recette facile de poisson qui se fait très bien avec du pangasius. Il est recommandé de faire décongeler les filets au frigo la veille en prévision du lendemain.

Préparation: 10 minutes / Cuisson: 20 minutes

Ingrédients

  • 2 filets de poisson frais ou complètement décongelés d’environ 1,5 cm d’épaisseur
  • 4 petites tomates (s’il vous manque cet ingrédient en version fraîche, les tomates entières en boîte sans le jus feront très bien l’affaire)
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • 1 bloc de féta épais d’environ 1,5 cm d’épaisseur, 3 cm de large et 8 cm de long
  • 1 c. à soupe de pesto au basilic ou au persil
  • sel, poivre  et huile d’olive au goût.

Étapes

  1. Préchauffer le four à 375 degrés F, pendant que vous apprêtez les ingrédients.
  2. Couper les petites tomates en dés
  3. Émietter le feta avec une fourchette
  4. Ajouter le pesto.
  5. Mettre dans un plat et mélanger. Séparer en trois (3).
  6. Napper le fond d’un plat en vitre ou en céramique allant au four avec le mélange.  J’utilise un plat format moule à pain.
  7. Placer le premier filet.
  8. Ajouter du mélange
  9. Superposer l’autre filet de poisson
  10. Couronner le tout avec le reste du mélange et un filet d’huile d’olive
  11. Saler, poivrer et enfourner.

Cuisson

Cuire à découvert pendant 20 minutes.  Vérifier que les filets se défont à la fourchette.

Savourer.

Suggestion: Accompagnez le plat d’un riz au four dont vous aurez débuter la cuisson plus tôt, une salade grecque ou une purée de légumes de votre choix.